Tous des chiens et chats différents

Comme les 2 pattes, nous avons différentes races qui distinguent notre espèce. Du plus petit au plus grand, en passant par de nombreuses couleurs de pelage, nos aspects physiques ont de nombreuses variantes… adopter l’un d’entre nous car on a une belle frimousse à 2mois et demi… Cela est à réfléchir… car derrière nos physiques se cachent des tempéraments parfois très différents… Oui nous sommes tous des chiens, oui nous descendons tous du loup, mais la sélection de l’homme a modifié ou accentué des caractères qu’il faut prendre en compte avant même notre allure… On est joli, on en « jette »… Oui, peut être, mais avant tout ça il faut penser à notre bien-être!


A cet âge tous les chiots sont à croquer…
Mais il faut dire Non! au coups de coeur!
et savoir dire Non aux

Comme les 2 pattes, nous avons différentes races qui distinguent notre espèce. Du plus petit au plus grand, en passant par de nombreuses couleurs de pelage, nos aspects physiques ont de nombreuses variantes… adopter l’un d’entre nous car on a une belle frimousse à 2mois et demi… Cela est à réfléchir… car derrière nos physiques se cachent des tempéraments parfois très différents… Oui nous sommes tous des chiens, oui nous descendons tous du loup, mais la sélection de l’homme a modifié ou accentué des caractères qu’il faut prendre en compte avant même notre allure… On est joli, on en « jette »… Oui, peut être, mais avant tout ça il faut penser à notre bien-être!


A cet âge tous les chiots sont à croquer…
Mais il faut dire Non! au coups de coeur!
et savoir dire Non aux Enfants car un chien n’est pas un Objet!

-Les attentes du 2 pattes sont très définies sur le caractère, ou les aptitudes physiques de son futur compagnon… Très bien, il lui reste juste à choisir la race, et l’aspect du chien qu’il souhaite adopter.
-Il trouve que cette race de chien fait « bien », ou qu’il a une gueule vraiment sympa… ou il lui plaît physiquement c’est tout…
Kaï! Il faut peut-être se renseigner un peu plus! Cette race convient-elle au mode de vie du 2 pattes? Il est plutôt pantouflard et souhaite adopter un husky, ou un border collie?…. Euh…. il faudrait « peut-être » (sûrement) revoir le choix…
Ou il fait 30km chaque matin à vélo, et veut que son futur chihuahua l’accompagne… Là oui… à condition que ce soit sur le porte bagage…

 Certains ont plus besoin de se défouler que d’autres…
C’est à prendre en considération!

Décider d’adopter un chien c’est alors accepter de s’occuper, d’aimer, de sortir qu’il vente ou qu’il neige, son nouveau membre de la famille pendant une période pouvant varier de 8 à 15ans environs d »une race à l’autre.
Il faut penser, ce qui n’est pas négligeable, à tous les frais qui se rapportent à son nouvel ami… nourriture, soins, médicaments… Le 2 pattes pourra-t’il survenir à ses besoins?

Vous avez mûrement réfléchi? Et vous souhaitez franchir le pas? Bon… Alors je vais vous présenter différentes races de mes copains! Cette présentation se veut simple, et réaliste! Pour des renseignements plus pousser il faudrait contacter des éleveurs… (car certains sont moins sérieux que d’autres, et vous disent seulement ce que vous voulez entendre!… Pour le bien-être et le bonheur de votre futur compagnon n’hésitez pas à vous renseigner auprès de divers éleveurs ou propriétaires de cette race!)

La liste évoluera progressivement… J’ai que 4 pattes ch’fais ce que j’peux! doucement mais sûrement, pleins de compagnons nous rejoindrons dans cette présentation… qui débute à la page suivante!

 car un chien n’est pas un Objet!

-Les attentes du 2 pattes sont très définies sur le caractère, ou les aptitudes physiques de son futur compagnon… Très bien, il lui reste juste à choisir la race, et l’aspect du chien qu’il souhaite adopter.
-Il trouve que cette race de chien fait « bien », ou qu’il a une gueule vraiment sympa… ou il lui plaît physiquement c’est tout…
Kaï! Il faut peut-être se renseigner un peu plus! Cette race convient-elle au mode de vie du 2 pattes? Il est plutôt pantouflard et souhaite adopter un husky, ou un border collie?…. Euh…. il faudrait « peut-être » (sûrement) revoir le choix…
Ou il fait 30km chaque matin à vélo, et veut que son futur chihuahua l’accompagne… Là oui… à condition que ce soit sur le porte bagage…

 Certains ont plus besoin de se défouler que d’autres…
C’est à prendre en considération!

Décider d’adopter un chien c’est alors accepter de s’occuper, d’aimer, de sortir qu’il vente ou qu’il neige, son nouveau membre de la famille pendant une période pouvant varier de 8 à 15ans environs d »une race à l’autre.
Il faut penser, ce qui n’est pas négligeable, à tous les frais qui se rapportent à son nouvel ami… nourriture, soins, médicaments… Le 2 pattes pourra-t’il survenir à ses besoins?

Vous avez mûrement réfléchi? Et vous souhaitez franchir le pas? Bon… Alors je vais vous présenter différentes races de mes copains! Cette présentation se veut simple, et réaliste! Pour des renseignements plus pousser il faudrait contacter des éleveurs… (car certains sont moins sérieux que d’autres, et vous disent seulement ce que vous voulez entendre!… Pour le bien-être et le bonheur de votre futur compagnon n’hésitez pas à vous renseigner auprès de divers éleveurs ou propriétaires de cette race!)

La liste évoluera progressivement… J’ai que 4 pattes ch’fais ce que j’peux! doucement mais sûrement, pleins de compagnons nous rejoindrons dans cette présentation… qui débute à la page suivante!

Bonjour !

Cette page n’a aucune prétention pédagogique…
Elle va simplement tenter de vous conter 7 ans de vie entre un homme et son chien.
Elle est donc plus particulièrement dédiée à « Motard« , mon fidèle passager !


La Page de Motard…sur une idée de Gilbert, mis en page de Didier

« Motard » ? Quel nom bizarre et peu commun …pour un chien !
Tout a commencé début 96, lorsque je me suis mis dans la tête d’avoir un chien.
Je n’y connaissais rien ! Mais, je souhaitais que ce chien puisse m’accompagner lors de mes nombreux voyages à moto !

Idée farfelue me direz-vous ?… 😉
Je vous l’accorde. Mais, quel bonheur maintenant !

La taille et le poids étant une contrainte, l’un de mes voisins me conseille alors de prendre un CKC.

Késako ! C’est quoi ça un CKC ?
CKC = Cavalier King Charles

Alors, pour parfaire mon éducation de futur maître, j’achète chaque mois des revues canines.
Je bouquine deux livres sur le « sujet »…et me décide au début de l’automne à rechercher un élevage !
Et, puisque nous sommes dans l’année des « M« , il s’appellera « Motard« . 😉

2 Oct 96. Je m’en souviens comme si c’était hier…
Je suis arrivé chez l’éleveur mon casque à la main.
Je n’ai pas pu ce jour-là le câliner, ni même le prendre dans mes bras, car il était tout petit (13 jours).
Mais, je l’ai revu chaque semaine jusqu’à ses 3 mois.
C’était déjà super cool entre nous !

19 Déc 96. Il fait ses premiers pas dans l’appart…
Il n’avait plus ses frangins pour jouer !… Tout était nouveau pour lui…
Mais, il a tout de suite trouvé la corbeille pour dormir.
J’y avais mis l’un de mes vieux pulls pour que ce soit plus confortable.
Et, sous ce pull, un réveil !
Vous savez, ceux des années 70 qui font tic tac – tic tac…
Rassuré, il s’endormait alors d’un sommeil paisible.

 Motard sur la table du salon, uniquement pour la photo ! 😉
Je vous passe les mamours et gémissements qu’il a pu faire pendant 3 jours pour aller dormir la nuit dans ma chambre…
Mais rien à faire, je suis resté inflexible !

22 Déc 96. Grande première & Moment de vérité !
Motard fait connaissance avec la moto pour une courte balade en ville.
Le lendemain, il s’offre 70 bornes dans le Vexin.
Aucun doute, il assure un max !…
Il porte bien son nom et je n’aurais pas besoin de le débaptiser. 😉

Avec lui, j’ai ensuite découvert toutes les régions de France.
Du Nord au Sud et d’Est en Ouest…
Balades à la journée, sur un WE ou un Pont…
Également, de grandes randonnées de 8 à 10 jours telles :
– La Bavière en 1998.   – L’Italie en 1999.
– Les Alpes, par les cols de plus de 2000 mètres, en 2000.
– L’Ecosse en 2001.   – L’Île de Man, au TT-2002.
Le petit « Motard » est ainsi devenu un grand motard avec maintenant 95.000 bornes dans ses papattes ! (09/2003)
CONCLUSION
J’ai un chien que j’adore… Mais, croyez-moi ! Il me le rend bien.
Comme je l’ai déjà dit dans un autre site. Nous les humains ne savons pas voir ce qui est bien et ce qui est beau.
Nous nous complaisons dans nos soucis nos misères et éventuellement
Nos quelques joies. Nous ne voyons pas plus loin que le bout de notre nez.
Alors que près de nous des êtres vivants que l’on appelle animal . pourquoi ???
Alors qu’il son plus sociables que nous ,qui savent Aimer sans réclamer en retour, Surtout ceux de compagnie.
Ils sont nos meilleurs amis, fidèles, etc.
Le chien, le chat en particulier il ne calcule pas leur AMOUR ils vous le donnent, sachez les aimer ????

Bien choisir son cavalier king charles

N’achetez jamais votre chien dans une animalerie !!!

En effet, la plupart du temps vous trouverez des chiens importés, malades, rarement inscrit au LOF (Livre des Origine Française) !!!
Achetez un chien dans une animalerie ne ferait qu’encourager ses pratiques ignobles où l’on vend des animaux pour ce faire uniquement de l’argent !!! Evidemment, il y a des exceptions mais c’est ce qui se passe en règle générale !!!

Où faut-il aller pour ce procurer un chiot ?

Si vous voulez acquérir un Cavalier King Charles, nous vous conseillons de contacter un club de race : il pourra vous donner toutes les informations nécessaires et vous pourrez vous procurer la liste des éleveurs de votre région. Le mieux est  de vous rendre à un élevage familial. En effet, les chiens y sont entourés dès leur plus jeune âge et sont souvent élevés avec amour et passion. De plus, le chiot qui a eu, des les premières semaines, des contacts avec l’homme, sera plus facile à socialiser. Nous vous conseillons de prendre le chiot à partir de 8 semaines car il ne doit pas être séparé trop tôt de sa mère et de la portée. Il sera alors sevré, moins fragile et aura eu le temps de s’adapter à ses congénères. Un chiot en bonne forme se reconnaît facilement: il a le poil brillant et la truffe légèrement humide. Ses yeux et son nez ne coulent pas. Il est joyeux et vif, il ne demande qu’à jouer !!!
Attention : Nous vous rappelons qu’un animal, n’est pas un jouet !!!

Education:

Le Cavalier King Charles, est un chien plutôt facile à éduquer !!! Mais, évidemment il n’est pas toujours facile de lui dire « non » !!! En effet, le cavalier king charles prend vite ses airs tristes !!! On cède donc vite à ses demandes !!!

Santé et soins :

– Les Yeux :

Les yeux des Cavaliers King Charles doivent être constamment surveillés. 
En effet, les yeux des cavaliers king charles ont tendance à couler. Pour éviter les marques brunes sous les yeux, le plus simple est de les nettoyer quotidiennement avec des lotions. Demandez conseil à votre vétérinaire. 

– Les Oreilles :

Les oreilles de votre Cavalier King Charles doivent être également surveillés. Vous éviterez ainsi qu’une infection, au départ bénigne, se propage.
Attention aux épillets !!!

– Le Toilettage:

Le Cavalier King Charles est un chien d’entretien relativement facile. Il ne nécessite pas de toilettage et un brossage régulier suffit à l’entretien de la magnifique robe.

– Puces et Tiques :

Le Cavalier King Charles comme tout autre chien, est sensible aux puces, aux tiques ainsi qu’aux autres parasites. Vous devez donc bien le protéger.
Il existe de nombreux produits contre les puces et les tiques (demander conseil à votre vétérinaire). Ces produits peuvent être sous forme de pipette ou de spray. Ces produits sont souvent très efficaces !!! C’est donc ce qui se fait de mieux pour protéger votre compagnon !!!

– Vermifuge :

Pensez à vermifuger votre chien, si possible une semaine avant son vaccin à l’âge adulte. Chez le chiot sevré, la vermifugation doit avoir lieu si possible tous les mois jusqu’à 6 mois puis au moins une fois par an.

– Maladie :

Il vous faut savoir que le Cavalier King Charles est sujet à un problème cardiaque appelé la MVD (Mitral Valve Disease). 

ATTENTION : NE DONNEZ JAMAIS DE CHOCOLAT A VOTRE CHIEN !!!
LE CHOCOLAT EST TRES DANGEREUX POUR LA SANTE DE VOTRE COMPAGNON !!!

le comportement des animaux

Discutant avec mes amis, on s’est rendu compte que nos maîtres ont souvent du mal à nous comprendre. Si de notre côté, on arrive à déchiffrer leurs attitudes, eux sont souvent perdus face à nos comportements!

Il est vrai qu’on aime les écouter raconter leurs histoires… ça nous berce… c’est plaisant!
Mais à vrai dire, nous, on comprend pas tout ce qu’ils disent! C’est pareil avec ma 2 pattes lorsqu’elle me parle certains jours…J’aime beaucoup, on se regarde et je l’écoute….. Mais je comprends rien de ce qu’elle me dit!
Elle le sait pourtant, mais elle continue quand même… Si ça peut lui faire plaisir…

Nous autres, nous communiquons plus souvent par gestes. C’est moins bruyant, et c’est plus directe. Si on croise un congénère qui nous plait pas trop, nous ne ferons pas de longs discours, un regard sera souvent suffisant…
Les 2 pattes doivent comprendre que leurs mots sont du « chat » pour nous… Notre compréhension se base plus particulièrement sur l’intonation mise sur les mots et les gestes qui les accompagnent. Car le discours: « qu’est ce que tu as fait? C’est pas bien du tout tu sais? Maman n’est pas contente du tout?« …. c’est joli…. mais franchement on en comprend pas la moitié! Certains diront, que nous baissons la tête, que l’on comprends… ben, non. Le corps droit et d’une voix ferme, sur un ton grave: »NON! » …Là on comprend mieux, on se rapproche de notre mode de communication. Un dominant, pour se faire respecter, se tiendrait bien droit, de manière à se grandir, et son unique grognement suffira.
Notre gestuelle est complexe, je vous l’accorde, mais un minimum d’observation peut permettre d’en comprendre les fondements; je vais essayer d’expliquer tout cela:

Afin, de comprendre nos attitudes il est important de prendre trois choses en considération: la tête, le corps et la queue.

*Lorsqu’on est angoissé, craintif face à une situation, on aura tendance à diriger notre queue entre nos pattes légèrement fléchies pour se faire plus petit, incliner la tête et les oreilles et éviter le regard « de l’autre ». Mais on peut, également par peur, montrer les dents et grogner. Alors faites attention à nous quand on est effrayé… on ne contrôle pas nos mâchoires… Ce n’est pas de la méchanceté, ni du manque de respect… juste de la frayeur…

*Si on est dominant on fera en sorte de paraître plus grand, nous tenant bien droit sur nos membres, notre tête et queue en position haute. Et si on veut impressionner notre adversaire on remue un peu notre queue horizontalement, toujours maintenue en haut… Comme ça on montre qu’on est sûr de nous!
Par contre si celui qui est en face ne s’incline pas tout de suite, on s’avance le regard fixe, l’allure toujours la plus haute possible, jusqu’à hérisser nos poils (si on peut en gagner quelques millimètres…). Là, les mimiques deviennent sévères et menaçantes… Ioldy en a déjà fait les frais… euh moi aussi je l’avoue! Si on arrive à faire suffisamment peur par nos grognements, l’autre se soumettra… sinon! Aïe! on en arrive aux pattes!
Tout ça pour une question de dominance! (les 2 pattes peuvent comprendre, y en a beaucoup qui sont pareils!) Alors on bagarre! Souvent on fait plus de bruit que de mal… je vous rassure! Les crocs claquent, on se lève sur nos pattes arrières, toujours dans l’idée de paraître plus grand et de pouvoir écraser l’autre. Au bout d’un moment, l’un de nous s’épuise et doit s’avouer vaincu… Pour ça on se place sur le dos, montrant notre soumission. Le dominant reste dessus, continuant de grogner pour s’assurer que le vaincu ne se relèvera pas… Puis il s’éloigne tranquillement, gardant un œil sur son nouveau subalterne qui a plutôt intérêt d’attendre encore quelques secondes pour se remettre sur ses pattes (et se faire oublier…)!

*La soumission est un code canin qui est des plus importants pour nous, il peut en valoir notre survie lors d’une bagarre… C’est une chose que nous apprenons dès notre plus petite enfance, auprès de notre mère, frères et sœurs. A peine sortie du ventre de notre maman… qu’elle nous met au pli! Car c’est pendant notre toilette qu’elle met en place cette attitude, elle nous fait rouler sur le dos afin de nous léchouiller le bidou… et durant notre développement elle nous fera comprendre que c’est de cette façon que l’on met fin à un conflit. Et on le met très vite en pratique lors des jeux entre chiots… chacun sont tour dominant puis dominé, on fait l’apprentissage de tous nos codes… Mais gare à celui qui ne respecte pas la règle… Si on stoppe pas nos crocs lorsque le camarade de jeu se met en soumission…. Maman est là pour nous remettre en place… et là on comprends très vite ce qu’il faut faire… je vous l’assure!

– Parfois les bagarres durent, pouvant aller jusqu’au sang… Mais là, il faut voir un problème accrut de dominance chez les 2 chiens, ou alors un auto-contrôle qui n’a pas été acquis chez un des chiens ce qui empêche de mettre fin au combat. Ce problème d’auto-contrôles, je vous en parlerai à l’occasion dans un article spécial…